Windows 7 : Utilisez-le “à vos risques et périls”, prévient Microsoft

Windows 7 : Utilisez-le “à vos risques et périls”, prévient Microsoft

Business : Dans une interview donnée à Windows Weekly, le directeur marketing du groupe revient sur la migration de la base utilisateurs vers Windows 10 et s’inquiète des utilisateurs qui choisissent de rester sur Windows 7, « un système âgé de dix ans. » L’objectif est toujours le même, inciter à passer sous Windows 10…

Microsoft aimerait bien (vraiment…) vous voir passer sur Windows 10. Ce n’est pas une surprise : la migration gratuite offerte aux utilisateurs était sans équivoque et la politique de mise à jour quasi imposée par la société de Redmond ne trompe pas. Mais quand un responsable en vient à dénigrer Windows 7, ça en serait presque gênant.

C’est pourtant en substance le discours tenu par le directeur marketing du groupe Chris Capossela dans une interview donnée au podcast Windows Weekly. Interrogé sur Windows 7 par Mary Jo Foley de ZDNet.com et Paul Thurott, deux experts de l’univers Microsoft, Chris Capossela a expliqué être « inquiet » pour les utilisateurs « d’un système d’exploitation vieux de plus de 10 ans. »

Chris Capossela évoque deux problèmes en particuliers qui semblent le tracasser : d’une part les soucis de compatibilité, et d’autre part les risques en terme de sécurité. « Nous cherchons à inciter nos partenaires à développer pour Windows 10 afin de rendre les anciens systèmes moins attractifs », poursuit-il, illustrant la stratégie de Microsoft.

Migrez, par pitié !

Deux remarques s’imposent : d’une part, les éditeurs tiers étant par définition indépendants de Microsoft, ils se révèlent bien plus pragmatiques dans leur choix d’OS de prédilection pour leurs applications. Et aux dernières nouvelles, Windows 7 restait l’OS le plus utilisé au monde selon les statistiques, avec 55% de parts de marché en décembre 2015.

D’autre part, d’un point de vue sécurité, le support de Windows 7 reste assuré. Microsoft a bien mis fin au support gratuit de Windows 7, mais continue d’assurer un support étendu jusqu’en 2020 et de distribuer les mises à jour de sécurité pour les utilisateurs Windows 7.

Si vous aviez la sensation que Microsoft était un peu obstiné dans ses demandes répétées de mises à jour vers Windows 10, rassurez-vous : cela n’avait rien d’une illusion, c’est d’ailleurs une stratégie parfaitement assumée de la part de Microsoft. « Pour nous, la réduction de la fragmentation parmi les utilisateurs Windows est un objectif majeur, et pour toutes les machines capables de faire fonctionner Windows 10, nous pensons que nous devrions faire notre maximum pour les pousser vers ce système », poursuit Chris Capossela.

Au point d’assumer les critiques qui sont faites à l’égard de cette stratégie agressive de la part de Microsoft. « Nous sommes prêts à assumer un certain niveau d’inconfort, si cela permet de ramener plus de gens sur un meilleur système d’exploitation. C’est honnêtement meilleur pour tout le monde dans l’écosystème, autant pour les clients que pour les entreprises. »

Pas de mise à jour forcée pour autant, Capossela concède néanmoins que vous pourrez toujours utiliser Windows 7, « à vos risques et périls.» Pour ceux que les déclarations un brin alarmistes du responsable marketing de Microsoft laissent indifférent, un utilitaire existe pour s’épargner les notifications intempestives appelant à migrer son poste.

Source : Zdnet Partner

Partager cet article

Laisser un commentaire